Faire face à la mort d’un proche est l’une des épreuves les plus terribles que nous allons tous traverser. Et même si cela est douloureux, la famille proche du défunt doit réagir et commencer à organiser les obsèques. La première chose à faire est d’annoncer la triste nouvelle à l’entourage (famille élargie, collègues, amis, voisins, etc.). Normalement l’organisation des obsèques est déléguée à une agence de pompes funèbres, comme les pompes funebres biarritz.

Les étapes clés des obsèques

L’étape primordiale du deuil est l’organisation des funérailles. Après le décès de la personne qui nous est chère, chacune des actions faites représente pour les proches le seuil qui mène vers la séparation définitive avec le défunt. Les grandes étapes de l’organisation sont les suivantes : les démarches administratives, les soins et la toilette de défunt, le recueillement du auprès défunt dans une chambre funéraire ou une chambre mortuaire, le transport avant la mise en bière, la mise en bière, la cérémonie et enfin l’inhumation ou la crémation.

Les options à choisir pour des obsèques

Le plus important pour les obsèques est le choix entre l’inhumation ou la crémation. Le choix dépend des dernières volontés du défunt, mais aussi des convictions religieuses. L’inhumation c’est la pratique la plus traditionnelle est qui pratiquée par tous, cette technique consiste à mettre en terre le défunt avec son cercueil. Tandis que la crémation est de plus en plus acceptée aujourd’hui, elle consiste à brûler le corps du défunt. Certains crématoriums permettent à la famille d’assister à la combustion, si vous avez décidé la crémation. Où vont les cendres après ? Plusieurs options existent pour la dispersion des cendres : soit elles sont conservées par les proches, soit elles sont placées dans columbarium ou dans le cimetière, mais peut aussi être inhumé dans le caveau familial. Par contre certaines familles optent pour sa dispersion : dans la nature, dans un jardin de souvenir, etc.